top of page
  • Photo du rédacteurMaelle Chardonnens

Analyse des croquettes : zoom sur les protéines


Voici des croquettes pour un chat adulte d'une marque connue. Et si on analysait un peu de plus près son étiquette ? Je précise que le détail de mon analyse se porte uniquement sur les protéines. Un prochain article parlera des autres nutriments.

Généralité : manque de transparence

La première chose qui pourrait surprendre, c'est le manque de transparence (voir image 1 ci-dessous). En effet, aucune quantité exacte n'est mentionnée sur l'emballage. On ignore s'il y a 40 % ou 15 % de protéines de volaille (déshydratées). La seule chose qu'on peut savoir est qu'il s'agit de l'ingrédient présent dans la plus grande proportion. En effet, les ingrédients doivent être indiqués dans l'ordre décroissant de leur quantité. De plus, les termes utilisés restent très généraux :graisses animales, protéines animales,... De bœuf ? De poulet ? De porc ?


Image 1 : Composition


Quantité et qualité des protéines

Le taux de protéines, 37%, est plutôt élevé pour ces croquettes (voir image 2 ci-dessous). À première vue, cela pourrait être une bonne chose. Cependant, rappelons ici que le chat est un carnivore strict. Cela signifie qu'il se nourrit exclusivement de protéines d'origine animale et en grande quantité. Observons alors plus en détail la composition.

Le premier ingrédient est effectivement une source de protéines animales. En revanche, le second et le troisième (maïs et isolat de protéines végétales, dit LIP) sont deux sources de protéines végétales. Comme nous ignorons dans quelle proportion sont présents chaques ingrédients, nous pouvons imaginer deux scénarios très différents :

  1. Les protéines de volaille sont présentes en très grande quantité (exemple 40%) tandis que le maïs ainsi que le LIP sont en faible quantité (exemple 5% chacun). Cet aliment sera alors composé majoritairement de protéines d'origines animales.

  2. Les protéines de volaille sont présentes à 20 %, le maïs et le LIP à 19% chacun. Ce qui fait qu'il y a 38% de protéines végétales, soit près des deux tiers des protéines.


Image 2 : Composants analytiques

Vous vous demandez peut-être pourquoi il est si important d'avoir des protéines d'origine animale pour votre chat ? Les protéines, qu'elles soient d'origines animales ou végétales, sont composées de plusieurs acides aminés différents dont certains sont dit« essentiels ». Ces derniers doivent être apportés par l'alimentation, car le corps n'est pas capable de les synthétiser. Contrairement à l'homme qui en a 8 et au chien qui en 10, le chat a 11 acides animés dit essentiels. Le 11ème, la taurine, se trouve exclusivement dans les aliments d'origine animale (viande, foie,...). Sa présence dans les protéines végétales est tellement faible qu'elle est insuffisante pour couvrir les besoins du chat. C’est notamment pour cette raison qu’il est important d'apporter des sources de protéines animales à nos félins.


En plus de la quantité, il est aussi intéressant de s’intéresser à la qualité de ces protéines. Qu’est-ce qui se cache sous le terme de protéines de volaille ? La première chose à savoir c'est que tous les « restes » d’animaux abattus pour la consommation humaine sont considérés comme des « sous-produits animaux ». Ils sont ensuite divisés en 3 catégories selon leur risque pour la santé humaine et animale (C1, C2 et C3). Ce sont ceux de la catégorie C3 qui sont généralement destinés à l'alimentation animale.

Les règles varient d'un pays à l'autre, mais on peut y retrouver différents morceaux : viande, abats, os, peau, pied, etc.À noter que les beaux morceaux de viande sont uniquement destinés à la consommation humaine. Au vu du manque de précision du terme protéines de volaille, il est impossible de savoir si on a des morceaux de viande ou uniquement des abats ou des os. Afin de proposer une alimentation avec des protéines de qualité, la majeur partie doit être constituée de viande. Tandis que les abats et les os doivent représentés un faible pourcentage. En conclusion, il est impossible de dire si les protéines animales sont présentes en grandes quantités et si, en plus de cela, elles sont de qualités.


Ingrédients inappropriés ?

Dernièrement, et même si le but de cet article est de parler des protéines dans les croquettes, le reste de la composition est assez mitigé. Pourquoi ajouter du blé ou du gluten de maïs dans l'alimentation d'un carnivore strict ? D'ailleurs, saviez-vous que le maïs ne contient pas de gluten ? Les personnes cœliaques (intolérantes au gluten) peuvent sans problème en consommer. Le gluten de maïs est en réalité un sous-produit obtenu lors de l'extraction de l'amidon de maïs et qui est riche en protéines végétales. Ce type d’interrogations pourrait se poser pour d’autres ingrédients présents dans la composition des croquettes…


Voilà pourquoi je vous conseille non seulement de regarder le taux de protéines présent dans les croquettes de votre chat, mais également de lire attentivement sa composition. Un haut taux de protéines ne signifie pas pour autant que les croquettes sont de qualités !


Maëlle

Patturonat - NaturopathieAnimale



60 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page