top of page
  • Maelle Chardonnens

Découverte de la phytothérapie


La phytothérapie signifie « thérapie par les plantes ». Cette désignation est donc large et englobe différentes thérapies (aromathérapie, gemmothérapie, ...). À travers cet article, je souhaite vous présenter un des outils des naturopathes.


Toutefois, avant de commencer, savez-vous ce qu'est le "Totum" d'une plante ?

Il s'agit de l'ensemble des principes actifs que referme une plante médicinale. Cela signifie que, contrairement aux médicaments qui sont généralement composés d'un principe actif concentré, les plantes renferment de nombreux principes actifs "dilués". Il y a donc plusieurs paramètres à prendre en compte :

  • L’action synergique : les différents principes actifs agissent ensemble pour apporter un plus grand effet

  • L’effet de complémentarité : une seule plante, en raison de ces nombreux principes actifs, peut parfois soigner plusieurs symptômes et ainsi éviter la prise de plusieurs produits

  • Une plus grande innocuité par rapport aux équivalents chimiques :

  • Certains principes actifs diminuent les éventuels effets secondaires

  • Les quantités à prendre sont plus faibles en raison de l'effet de la synergie


L'aromathérapie ou la thérapie par les huiles essentielles

Les huiles essentielles sont obtenues par distillation par entraînement à la vapeur d'eau d'une plante aromatique dans un grand alambic. À la sortie, on récupère à la surface l'huile essentielle, très concentrée en principes actifs, et au fond, en grande quantité, l'hydrolat qui contient les mêmes principes actifs, mais en très faible quantité ainsi que des composés hydrosolubles.

Les huiles essentielles peuvent s'utiliser en interne (par voie orale, rectale ou vaginale), en externe (pure, diluée dans une huile végétale ou dans une crème) ou en diffusion.

Comme je l'ai mentionné plus haut, les huiles essentielles sont très concentrées en principe actifs et certaines nécessites des précautions particulières pour leur utilisation. C'est pourquoi je vous recommande de consulter un-e aromathérapeute.

Concernant les animaux, il vous faut aussi être très vigilant. En effet, ces derniers ont notamment l'odorat beaucoup plus développé que nous. Une odeur qui est agréable pour nous, pourrait être désagréable, voir nocive pour votre animal. En particulier le chat qui, dépourvu d’une certaine enzyme (le glucuronyl-transférase des phénols), pourrait s’auto-intoxiquer lors du contact avec certaines huiles essentielles. Un-e naturopathe ou aromathérapeute pour animaux pourra vous conseiller.

L'hydrolathérapie

Les hydrolats sont issus de la distillation des plantes aromatiques. Leurs utilisations sont variées : directement sur la peau, en inhalation, en gargarisme, en sprays nasaux, directement dans une boisson. Outre les propriétés thérapeutiques, les hydrolats peuvent aisément être ajoutés à la cuisine ou pour aromatiser l'eau d'une boisson. Leurs propriétés sont similaires à celles des huiles essentielles et ils ont l'avantage de ne présenter aucune contre-indication !


La gemmothérapie ou les macérâts glycérinés

Le procédé de fabrication varie un peu selon les méthodes. Mais dans les grandes lignes, il s'agit de faire macérer des bourgeons (juste avant leur éclosion) dans un 1/3 d'eau, un 1/3 d'alcool et un 1/3 de glycérine végétale durant quelques semaines. Ensuite, la préparation est filtrée, puis éventuellement diluée. Les bourgeons sont riches en substances qui sont essentielles à la croissance de l'arbre. La gemmothérapie est particulièrement recommandée pour ses fonctions drainantes et pour éliminer des toxines. Elle active en outre le processus de guérison. Sans contre-indication, elle peut être administrée à nos animaux de compagnie par voie orale.

Les extraits fluides de plantes fraîches standardisés (=EPS)

Les EPS sont peut-être moins connus, mais pourtant, ils sont très efficaces. Pour la fabrication, les plantes sont broyées après avoir été congelées. Ensuite, les principes actifs sont extraits grâce à un mélange d'alcool et d'eau à des degrés de concentration croissante. À la fin, le reste d'alcool est évaporé et de la glycérine végétale est ajoutée. L'avantage de cette méthode est qu'elle permet d'obtenir une grande variété de principes actifs. Les EPS s'utilisent par voie orale aussi bien chez l'homme que chez les animaux. Cependant, il existe certaines contre-indications, c'est pourquoi il vaut mieux demander conseil à un-e professionnel-le avant de les utiliser.


Les plantes fraîches

Il est possible d'utiliser les plantes directement après leur cueillette. On peut les utiliser en cuisine dans nos plats, en infusion (les faire infuser dans de l'eau bouillante une dizaine de minutes) ou en décoction (les ajouter dans

de l'eau et faire bouillir l'eau durant environ 5 minutes). Il est plus rare d'utiliser les plantes médicinales fraîches pour des raisons évidentes de conservation. Étant donné qu'il faut donner une grande quantité, ces préparations peuvent être très utile dans le cas où l'animal est déshydraté, car elles contiennent beaucoup d'eau. En revanche, elles peuvent être plus difficiles à proposer aux chats.


Les plantes sèches

Les plantes peuvent également être séchées dans un séchoir. Elles peuvent ensuite être utilisées en infusion, décoction ou en tisane (infusion dans une eau frémissante à environ 80 °C). Elles peuvent également être broyées. La poudre sert alors de base pour la fabrication des EPS, des teintures et des fluides ou elle peut être conditionnée sous forme de gélules.



Les macérations

Bien que nous ayons déjà parlé de la gemmothérapie, il est possible de faire diverses macérations afin d'obtenir un produit thérapeutique. Une macération peut se faire dans de l'eau, dans de l'huile durant environ 3 semaines (huile d'arnica, huile de millepertuis, ...) ou dans de l'alcool à 95 % durant 3 semaines (teinture-mère). Dans le cas des teintures-mères, de l'eau est ajoutée afin d'obtenir une préparation finale à environ 70 %. En particulier pour les petits animaux, l'utilisation des teintures-mères peut être problématique en raison de la présence d'alcool.



La spagyrie

La spagyrie, quant à elle, signifie séparer et réunir. Son nom particulier s'explique par son processus de fabrication. Les plantes sont dans un premier temps broyées, fermentées puis distillées. L'huile essentielle ainsi que l'hydrolat obtenus sont mis de côté (= séparation). Le reste de plantes est alors calciné à 400 – 500° C et pour former le calcinat. Pour finir, les deux produits sont réunis pour créer la spagyrie. On dit que la spagyrie permet à la fois de soigner le corps, l'âme et l'esprit. Elle s'utilise à la fois en interne et en externe.


Mélange de plantes déjà prêt ou personnalisé ?

Que penser des mélanges prêts à base de nombreuses plantes afin de drainer le foie ou de soutenir le système immunitaire ? Dans la même idée, on entend souvent dire qu'il faut drainer le foie après un vermifuge ou à chaque printemps. Même si cela part d'une bonne intention, il est préférable d'utiliser la phytothérapie uniquement lorsque c'est nécessaire et avec la ou les plantes qui ont été choisi spécifiquement pour un individu, plutôt que d'y aller avec des mélanges tout prêt à "chaque changement de saison". En effet, même si c'est naturel, il s'agit tout de même de nombreuses molécules que le corps reçoit, puis qu'il doit utiliser, traiter et enfin éliminer. Tout ceci lui demande de l'énergie et peut le fatiguer.


L'intérêt de consulter un-e naturopathe ou un-e phytothérapeute, c'est qu'il-elle , après une anamnèse et l'observation de l'animal, va choisir, si besoin, une plante ou un mélange de plantes adapté à ses besoins. Son but est de trouver LE remède dont l'animal a besoin. Il-elle agira de manière ciblée en sélectionnant un petit nombre de plantes (généralement entre 1 et 3).


Bien que les plantes aillent des propriétés sur les problèmes physiques qui sont, pour certaines, prouvées scientifiquement, elles agissent également sur le côté émotionnel et énergétique.

Je vous souhaite une belle découverte de la magie des plantes !


Maëlle

Patturonat – Naturopathie animale

#phytothérapie #phytothérapieanimale #aromathérapie #huileessentielle #gemmothérapie #spagyrie #hydrolat #teinturemère #therapienaturelleanimaux #naturopathie #naturopathieanimale #patturonat #soinnaturelanimaux #chat #chien #chevaux


32 vues0 commentaire
bottom of page